Chapitre 2 - Drôle de petite bête

Comme la veille à la même heure, Éliot était confortablement installé dans son fauteuil. Monsieur Kakouk n'avait plus qu'à se montrer.

  • Salut Éliot, je vois que tu m'attends déjà.
  • Bah oui, dépêche-toi Monsieur Kakouk, Maman a dit qu'on dînait de bonne heure ce soir.
  • Alors, c'est parti !

Le premier rayon du soleil venait de percer à l'horizon, lorsque nos amis entendirent un bruit de roulement derrière eux. Ils se retournèrent tous les quatre dans une même réaction de surprise. Et là, à quelques mètres, une sphère transparente fonçait tout droit sur eux. Kapeyo arrêta cet objet roulant non identifié avant qu'il ne les heurte, et s'aperçut au même instant qu'il transportait un passager à son bord.

Tous se regroupèrent autour de ce véhicule inattendu, avant de s'écrier :

  • C'est un hamster !

La petite bête essayait de se faire entendre à travers la paroi et Kapeyo finit par comprendre qu'il n'avait qu'à ouvrir la sphère pour la libérer. L'animal se dressa sur ses pattes arrière et lança :

  • Bienvenue à Hong Kong, K compagnie ! Je suis Tiloustic, votre guide pendant ce séjour.

Les aventuriers en restèrent scotchés. Ils n'avaient pas imaginé une seconde que Tiloustic puisse être un hamster. Après quelques secondes de silence, c'est Karmeille qui enchaîna :

  • Enchanté Tiloustic. Moi, c'est Karmeille, dit-elle en lui serrant la patte.

Les autres suivirent en se présentant à leur tour. Puis, Kahouette continua :

  • Comment diable avez-vous fait pour arriver jusqu'au pic avec cette boule de plastique ?
  • Je ne suis pas venu du centre-ville grâce à cette seule boule, rassurez-vous. Madame Tchang connaît bien le chauffeur de bus qui assure la liaison avec Victoria Peak. Elle m'a confié à lui et il m'a déposé à deux cents mètres d'ici. Ensuite, je me suis débrouillé. J'ai l'habitude de rouler dans ma boule. En fait, je cours dedans et elle prend rapidement de la vitesse. Bien sûr, je suis un peu secoué et je fais souvent des tonneaux à l'intérieur. Mais c'est le moyen le plus rapide que je connaisse pour me rendre d'un point à un autre, à condition qu'il n'y ait pas de montées et que la distance ne soit pas trop longue tout de même. Sinon, je prends le bus, comme je l'ai fait ce matin.
  • Vraiment épatant ! admit Kapeyo. Et votre cousin australien est aussi un hamster alors ?
  • Oui, il vous a repérés à Bali, cette île paradisiaque de l'archipel indonésien. Il y a fait un voyage l'an dernier, pendant que vous y séjourniez pour une mission. Il vous a vus à l'œuvre et il a pris quelques renseignements sur vous, et il a bien fait ! C'est grâce à lui que j'ai obtenu votre adresse email.
  • C'est un malin votre cousin, le félicita Kalico.
  • Je ne vous le fais pas dire ! Et rien ne lui échappe. Même pendant ses vacances, vous voyez.
  • Et Madame Tchang ? Elle ne vous a pas accompagné ? s'étonna Kahouette.
  • Je ne lui ai pas encore parlé de vous. Je ne voulais pas lui donner de faux espoirs. On ne sait jamais, si vous aviez eu des problèmes pour venir... Paris, ce n'est pas la porte à côté, tout de même. Maintenant que vous êtes là en chair et en os, je vais vous mener jusqu'à elle. Nous allons prendre le funiculaire pour rejoindre le centre. Kapeyo, je peux m'installer sur votre épaule ? Vous m'avez l'air d'un solide gaillard !
  • Pas de problème ! répondit-il alors que Kahouette s'emparait de la boule de plastique, pour la ranger dans son sac à dos.

Quant à Karmeille, elle avait repris place sur la branche de lunettes de Kalico, son poste d'observation favori.

En fait, cela ne lui fut pas très utile pour la descente en funiculaire. Elle était tellement impressionnée qu'elle préféra fermer ses paupières pendant tout le trajet. La pente était si raide qu'elle craignait à tout moment que la cabine se détache.

Une fois cette épreuve terminée, nos petits enquêteurs déambulaient au cœur de la ville, le nez pointé vers le ciel. Au détour de chaque rue, ils découvraient de nouvelles tours, toutes plus hautes les unes que les autres. Et Kahouette dut se contenter de rouler à petits pas, tant les rues grouillaient de monde.

Tiloustic les guida à travers ce labyrinthe avant de s'immobiliser devant une vieille tour de béton délabrée, coincée entre deux autres, aux allures de sculptures de verre, dans lesquelles s'engouffraient des gens chics et pressés.

  • Voilà, c'est ici que loge Madame Tchang, au rez-de-chaussée de cet immeuble, annonça Tiloustic.
  • Et ces échafaudages sur la façade, en quoi sont-ils ? demanda Karmeille, intriguée.
  • Ils sont en bambou, répondit Tiloustic.
  • En bambou ! reprit la coccinelle. Mais, c'est assez solide ?
  • Bien sûr ! Vous verrez, c'est comme ça dans toute la ville, y compris pour les tours les plus hautes. En fait, c'est plus sûr au contraire. Il y a parfois des typhons dans la région ; ce sont des vents très forts, qui balayent tout sur leur passage. Et croyez-moi, un tube de bambou fait bien moins de dégâts en tombant qu'un tube d'acier.
  • Effectivement, je n'y avais pas pensé, concéda Karmeille.
  • Entrez maintenant, je vais vous présenter Madame Tchang.

Tous s'exécutèrent, sans mot dire.

En pénétrant dans l'appartement, la K compagnie découvrit une vieille dame voûtée, mais fort souriante. Son espace de vie se révéla sombre et minuscule, mais bien tenu, malgré tout.

Tiloustic fit les présentations d'usage et Madame Tchang les invita à partager le traditionnel thé vert chinois. Une fois tous attablés, Kalico commença à mener l'enquête.

  • De quoi êtes-vous menacée exactement, Madame Tchang ? la questionna-t-il, avant de boire une gorgée de thé et de laisser échapper une grimace.

Manifestement, le breuvage bouillant lui avait brûlé le gosier. Sans y prêter attention, la vieille dame lui répondit.

  • En fait, vous avez dû remarquer ces tours superbes qui encadrent mon pauvre immeuble. Eh bien, c'est là tout le problème. Le quartier est en pleine rénovation et le propriétaire de l'immeuble, Monsieur Poh, veut le vendre à une célèbre marque de montres : « Gégé le Poulpe ». Ils veulent remettre l'immeuble en état pour y ouvrir un magasin au rez-de-chaussée, et installer des bureaux dans les étages.
  • « Gégé le Poulpe » ! Drôle de nom pour une marque de montres, se moqua Kahouette. Et elles ont du succès ces montres ?
  • Pensez donc ! C'est une marque très à la mode et les Hongkongais adorent les montres, et tous les objets de luxe en général.
  • Et le loyer de votre petit appartement est cher ? se renseigna Karmeille.
  • Les loyers sont très chers à Hong Kong, vous savez. Alors, j'aide Monsieur Poh à l'hippodrome, et en échange, il divise le prix de mon loyer par deux. Il possède une dizaine de chevaux de compétition. Je suis chargée de les nourrir, de les laver et d'entretenir leurs box. Autrement, je ne pourrais pas m'en sortir.
  • Et ce Monsieur Poh, où habite-t-il, s'enquit Kapeyo ?
  • À Mong Kok, un quartier de Kowloon, l'un des plus peuplés au monde. Tiloustic connaît Monsieur Poh ; il pourra vous mener à lui. Vous le trouverez plus sûrement au marché aux oiseaux ; il a l'habitude d'y emmener son canari en balade, chaque jour après le déjeuner.
  • Madame Tchang, merci pour ces précisions, conclut Kahouette en lui serrant la main. Nous ignorons encore si nous trouverons une solution pour vous tirer d'affaire, mais soyez assurée que nous ferons notre possible.
  • C'est très gentil à vous, chers amis. Je ne peux que vous souhaiter bonne chance. En tout cas, avec mon hamster, vous êtes escortés par le meilleur guide de la ville. Il la connaît comme personne !
  • À table !

Ce soir-là, sans le savoir, la maman d'Éliot interrompit un peu brutalement le récit de Monsieur Kakouk. Du coup, il disparut avant que le petit garçon ait eu le temps de lui dire au revoir. Malgré tout, Éliot savait que son ami ne manquerait pas leur petit rituel le lendemain.

Enfants / Des histoires pour rêver / Les aventures de Monsieur Kakouk – Read and Fly © Lecture d'histoires et contes pour enfants. Littérature jeunesse sur les voyages, l'aventure et l'imaginaire.

TEXTES Fany Sarenzo - histoires pour enfants - read and fly

ILLUSTRATIONS PONPON - histoires pour enfants - read and fly