Chapitre 1 - Un mystérieux email

lieu-HK-001Qu'est-ce que je pourrais bien faire ? se demandait Éliot, l'air pensif, installé dans son petit fauteuil derrière la baie vitrée du salon.

Au même instant, l'horizon s'éclaira alors que la nuit allait bientôt tomber. Monsieur Kakouk se manifesta alors sans attendre.

  • Salut bonhomme ! Où veux-tu que je t'emmène ce soir ?
  • Tu tombes bien, Monsieur Kakouk ! Papa est à Hong Kong pour son travail en ce moment ; j'aurais bien aimé partir avec lui...
  • Alors, on y va ! La K compagnie se fera un plaisir de nous faire découvrir cette ville trépidante.

Un matin, Kalico consultait sa messagerie sur l'ordinateur, les yeux encore embués de sommeil, sa tasse de chocolat fumante posée à côté du clavier. Quant à sa coupe de cheveux, je te laisse imaginer... Il parcourait ses premiers emails en bâillant, avant de fixer son attention sur un message mystérieux.

« Objet : URGENT — Madame Tchang est en danger

Chère K compagnie,

J'ai entendu parler de vos talents par mon cousin australien. Pourriez-vous m'aider à sauver Madame Tchang ? La pauvre vieille dame est menacée d'expulsion. À son âge et avec sa maigre retraite, elle aura toutes les peines du monde à se reloger. Je ne sais pas comment faire, et j'ai si peur qu'elle se retrouve à la rue du jour au lendemain...

Vous êtes peut-être déjà en mission en ce moment, mais Madame Tchang a besoin qu'on l'aide de toute urgence. Alors s'il vous plaît, volez à notre secours dès que cela vous sera possible.

Merci d'avance,

Tiloustic, de Hong Kong »

Après avoir pris connaissance de cet appel de détresse, Kalico donna aussitôt rendez-vous à ses amis, au cyber Café du coin. Réunis derrière l'écran, Kapeyo, Kahouette et Karmeille découvrirent leur nouvelle mission en lisant le message de Tiloustic. Ils comprirent qu'il n'y avait plus de temps à perdre. Cela tombait bien, ils avaient pu se reposer depuis leur dernière mission. En effet, ils étaient rentrés depuis une semaine, et se sentaient donc en pleine forme pour repartir.

  • L’Asie... pensa Kahouette à voix haute. Quel continent fascinant ! Kalico, tu nous montres où se trouve Hong Kong sur la carte ?
  • Vous voyez, là, au sud de la chine, c'est Hong Kong. La ville est composée de trois zones. Au nord : Kowloon, directement rattaché au territoire chinois. Au sud, on trouve l'île de Hong Kong elle-même. Et enfin, à l'ouest, vous avez l'île de Lantau, sur laquelle se situe l'aéroport, mais aussi le grand Bouddha, immense statue de 34 mètres de haut. Elle est perchée au sommet d'une grande colline verdoyante.
  • La nature, ce n'est pourtant pas ce qui vient en premier à l'esprit quand on pense à Hong Kong, souligna Karmeille.
  • Effectivement, c'est avant tout une ville qui concentre une multitude de tours immenses, mais la nature retrouve ses droits dès qu'on s'éloigne un peu du centre, au sud de l'île de Hong Kong et sur l'île de Lantau en particulier.
  • Mais ça doit être compliqué de circuler d'une zone à l'autre de Hong Kong, s'enquit Kapeyo.
  • Pas vraiment, en fait. Il y a des routes et des lignes de métro pour relier tout ça. Et si on n'y prend pas garde, on ne s'aperçoit même pas qu'on est passé d'une zone à l'autre.
  • Bon, c'est pas tout ça, mais il faudrait peut-être qu'on lui réponde à Tiloustic, reprit Karmeille. Histoire qu'il soit là pour nous accueillir à notre arrivée...

Et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, nos amis s'étaient mis d'accord sur le texte de l'email à envoyer à Tiloustic.

« Cher Tiloustic,

Nous avons été très émus par l'histoire de votre Madame Tchang. Nous sommes prêts à intervenir dès maintenant. Nous vous proposons de nous retrouver à Hong Kong demain, au lever du soleil. Indiquez-nous simplement un lieu discret où nous rencontrer, et faites-nous savoir comment nous pourrons vous reconnaître.

Amitiés,

K compagnie, de France »

Tiloustic répondit quelques minutes plus tard :

« Très chère K compagnie,

C'est pour moi une joie immense de vous accueillir à Hong Kong. Grâce à vous, Madame Tchang va pouvoir reprendre espoir. Je vous donne rendez-vous au pic Victoria, point le plus haut de l'île de Hong Kong, depuis lequel on domine toute la ville. Et il n'est pas nécessaire que vous me reconnaissiez. C'est moi qui viendrai à vous ; mon cousin d'Australie m'a suffisamment parlé de votre petite équipe pour que je vous retrouve sans difficulté.

A demain mes amis,

Tiloustic »

  • Mais qui donc est ce cousin d'Australie ? questionna Kalico en se tournant vers ses complices. On n'y a jamais mis les pieds !
  • Mystère, mystère... répondirent les autres en chœur.

En fait, aucun d'eux n'en avait la moindre idée. Tant pis ! Ils n'allaient pas s'arrêter à ce petit détail. Une chose était sûre, Tiloustic et Madame Tchang comptaient sur eux, désormais. Nos aventuriers se séparèrent donc devant le cyber Café en échangeant un enthousiaste « rendez-vous cette nuit » collectif. Ils n'avaient guère besoin d'en dire davantage, l'affaire était entendue. Comme à leur habitude, ils allaient se retrouver au Parc des Buttes Chaumont, d'où ils s'envoleraient en toute discrétion, équipés de leurs bouteilles à propulsion. Dix mille kilomètres les séparant de leur destination, ils comptaient une heure de trajet. En programmant leur montre sur l'heure hongkongaise, il leur suffisait de se retrouver au parc, deux heures avant l'heure locale de lever du soleil. En effet, ils prévoyaient toujours une heure de marge pour les mises au point avant le décollage et les éventuels obstacles qu'ils pourraient rencontrer en chemin.

Cette nuit-là, tout se passa sans encombre, si bien qu'il faisait encore nuit noire lorsqu'ils atterrirent au pic Victoria. De là, Tiloustic n'avait pas menti, la ville entière scintillait sous leurs pieds.

  • Regardez les amis, leur montra Kalico, c'est le centre de Hong Kong, juste en bas. Et plus loin, sur l'autre rive, c'est Kowloon.
  • Ça me donne le vertige tous ces grattes ciel, regretta Karmeille, qui se sentait naturellement plus à son aise au milieu de la verdure.
  • Mais rend-toi compte, chère coccinelle, des prouesses réalisées par l'homme ici. Tous ces buildings construits à flanc de colline, et pas un mètre carré qui ne soit construit ! C'est impressionnant.
  • Tu as raison, acquiesça Kapeyo. On se demande même comment tout cela peut tenir. On a l'impression que plus rien n'est impossible en contemplant cette fourmilière humaine.
  • Hep là, les interpela Kahouette qui s'était rendue à l'opposé en un clin d'œil grâce à ses patins à roulettes. Venez voir l'autre versant de l'île, ça n'a rien à voir !

Le trio rejoignit Kahouette et tous les quatre s'assirent pour admirer un tout autre paysage. Il y a avait bien quelques hauts buildings, marque de fabrique de cette ville du futur, mais on découvrait aussi une nature luxuriante, et la mer qui s'étirait à l'horizon. Et déjà, l'aurore pointait son nez ; le soleil allait se lever et enflammer la mer. C'était un spectacle merveilleux qui se préparait. Karmeille se sentait maintenant apaisée. Elle respirait la nature à pleins poumons en attendant que le jour vienne réchauffer doucement ses ailes.

  • Éliot, ouvre tes yeux. Je te raconterai la suite demain. Tu ne t'es pas endormi, au moins ?
  • Ah non, Monsieur Kakouk, je fermais les yeux pour mieux imaginer la scène. Ça a l'air si beau. C'est Papa qui a de la chance !
  • Mais tu iras un jour toi aussi, j'en suis sûr. En attendant, va jouer un peu avec Max et rendez-vous demain pour la suite de l'aventure.
  • J'y serai sans fautes, Monsieur Kakouk !

Enfants / Des histoires pour rêver / Les aventures de Monsieur Kakouk – Read and Fly © Lecture d'histoires et contes pour enfants. Littérature jeunesse sur les voyages, l'aventure et l'imaginaire.

TEXTES Fany Sarenzo - histoires pour enfants - read and fly

ILLUSTRATIONS PONPON - histoires pour enfants - read and fly