Dur dur quand ça déraille entre Papa et Maman...

Mes parents s'entendent plutôt bien, mais il y a des hauts et des bas, comme disent les adultes. Certains jours, tout va pour le mieux, ils sont les plus heureux, mais parfois ils se disputent et ça me rend triste.

Un soir où j'avais du mal à m'endormir, j'ai les ai entendus depuis mon lit :

  • Après la journée que j'ai eue, entre le bureau où j'ai des tas de problèmes à régler, les corvées en rentrant, le dîner, les bains des enfants, tu me dis que tu ne pourras pas les accompagner demain à l'école. Et tu m'annonces ça maintenant, en plus !
  • Écoute, je ne peux pas faire autrement, j'ai une réunion importante.
  • Évidemment, et c'est à moi de me débrouiller. Je m'arrange bien, moi, pour récupérer les enfants le soir. On ne peut vraiment pas compter sur toi !
  • Oh, tu me fatigues, tu les préviendras demain matin que tu auras un peu de retard au bureau. C'est pas compliqué, bon sang !
  • Bien sûr, et comment tu veux que je m'en sorte pour faire tout mon travail si je suis la dernière arrivée et la première partie ? Tu m'expliques ?
  • Il n'y a rien à expliquer. Tu n'as qu'à appeler une baby-sitter. Tu m'exaspères, je vais prendre l'air sur le balcon.
  • C’est toujours la même histoire ! Et en plus, il faudrait que j'accepte tout sans rien dire.

Le lendemain, j'en ai discuté avec Paulo :

  • Tu sais Paulo, ça va pas très fort entre mes parents non plus en ce moment. Ils se sont beaucoup disputés hier soir après nous avoir couchés.
  • C’est sûrement pas pire que chez moi. Tu sais que ça fait longtemps déjà que ça se passe mal à la maison. Et hier, ils m'ont annoncé tous les deux qu'ils allaient divorcer. Ils veulent plus vivre ensemble parce qu'ils sont plus amoureux.
  • Mais comment tu vas faire ? Tu vas pas changer d'école au moins ?
  • Maman a promis qu'ils essayeraient d'habiter à côté et de rester dans le quartier.

Peut-être qu'il allait nous arriver la même chose à nous alors. Peut-être que Papa et Maman se disputaient autant parce qu'ils ne s'aimaient plus.

Le soir même, c'est Tatie Léa qui devait nous récupérer après l'école parce que Papa était en déplacement pour son travail et Maman devait finir tard. À peine le goûter terminé, Lisa filait dans sa chambre pour faire ses devoirs. Tatie installa Maxime sur le tapis avec sa caisse de légos et on commença une partie de 7 familles tous les deux.

  • Dans la famille « Long Nez », je voudrais le père, me demanda Léa.
  • Pioche, mais ça m'étonnerait que tu le trouves tout de suite. Il en a marre des disputes avec Maman « Long Nez », alors à mon avis, il se cache.
  • Ah bon ? Et Maman « Long Nez » voudrait bien qu'il revienne, tu crois ?
  • Non, elle en a marre aussi. Elle dit qu'on peut pas compter sur lui.
  • Et pourquoi donc ?
  • Parce que c'est Maman « Long Nez » qui fait tout à la maison. Alors, ils sont plus amoureux et ils veulent chacun leur maison pour plus se voir.
  • Tu sais, ils sont peut-être encore amoureux quand même. Ça peut sûrement encore s'arranger si Papa « Long Nez » aide un peu plus Maman et si Maman crie moins.
  • Alors, tu crois que Papa et Maman s'aiment toujours.
  • Tes parents à toi ? Je crois bien Éliot. Mais si tu sens que quelque chose ne va pas et que tu es inquiet, tu devrais en parler à Maman ou à Papa. Ils te diront, eux.
  • D'accord, tu as pioché ?
  • Oui, et bonne pioche, figure-toi. Tu vois, je crois bien que Papa et Maman « Long Nez » ont encore envie de se voir.

Ça, ça me remontait le moral. Le lendemain, je décidais d'en parler à Maman.

  • Dis Maman, pourquoi vous vous disputez toujours avec Papa ?
  • On ne se dispute pas tout le temps. On a juste beaucoup de travail tous les deux en ce moment, alors c'est difficile de tout gérer.
  • Gérer ? Ça veut dire quoi ?
  • Eh bien, on n'arrive pas toujours à tout faire et on court tout le temps alors on est parfois un peu énervés.
  • Mais tu veux toujours qu'il soit ton mari, Papa ?
  • Bien sûr mon poussin. Tu sais, tous les parents se disputent.
  • Oui, mais les parents de Paulo, ils se sont beaucoup disputés et maintenant ils veulent divorcer.
  • Ils ont sûrement essayé d'arranger les choses les parents de Paulo. Mais quelquefois, on est amoureux pendant longtemps et ça ne dure pas ; c'est ce qui leur est arrivé, sûrement. Mais ils resteront toujours les parents de Paulo, même s'ils n'habitent plus ensemble.
  • Et Papa et toi, vous allez pas divorcer ?
  • Mais non, aujourd'hui, tout va bien entre nous. Je te promets qu'on va faire des efforts tous les deux pour que ce soit plus calme à la maison. Tiens, on a pris notre journée vendredi prochain. On pourra vous emmener tranquillement à l'école, on vous récupérera à la sortie et on ira manger une petite crêpe en famille le soir, ça te va ?
  • Super ! Je suis pressé qu'on soit vendredi !

Paulo aussi a continué à aller au restaurant de temps en temps avec ses deux parents, après leur divorce. Son Papa a trouvé un appartement tout près de chez sa Maman. C'était plus facile pour eux pour bien s'occuper de leur fils.

Et puis quelque temps après leur divorce, Paulo allait beaucoup mieux. Ses parents se voyaient moins, mais quand ils se voyaient, ils se parlaient gentiment et tout allait bien. Et Paulo se sentait en confiance ; il savait qu'il pouvait compter sur ses parents pour l'écouter quand quelque chose n'allait pas. Avant le divorce, il n'osait pas parce que ses parents avaient déjà beaucoup de problèmes. Alors, il gardait tous ses problèmes à lui sur son cœur, sans rien dire. Et ça, c'est trop dur quand on est petit.

Moi aussi j'ai été amoureux dans ma classe. Elle s'appelait Juliette. J'ai demandé à Paulo de m'aider quand on était dans la cour :

  • Dis Paulo, tu voudrais pas donner ce petit mot à Juliette pour moi ?

Dedans, j'avais écrit : « Juliette, veux-tu être mon amoureuse ? », signé « Éliot ».

Paulo est revenu :

  • Ça y est, mission accomplie.
  • Elle a dit quelque chose ?
  • Elle a juste dit qu'elle l'ouvrirait plus tard.

En classe, Juliette m'a refait passer mon petit mot par sa copine Jessica. Il y avait écrit : « non-merci, j'ai déjà un amoureux », signé « Juliette ». J'ai senti mon cœur lourd comme une pierre et je me suis dit que l'amour, c'était vraiment pas si chouette ! Mais je suis tombé amoureux de Margot l'année suivante. Et là, elle était amoureuse de moi, elle aussi. Alors je me sentais tout léger et j'ai changé d'avis : l'amour c'est trop bien, en fait !

Enfants / Des histoires pour grandir / Les péripéties d'Éliot – Read and Fly © Lecture d'histoires et contes pour enfants. Livres jeunesse sur les angoisses, les souffrances et les questions des enfants aux stades de leur développement.

TEXTES Fany Sarenzo - histoires pour enfants - read and fly

ILLUSTRATIONS PONPON - histoires pour enfants - read and fly