Tribu Confident

Règlement intérieur de la Tribu Confident

 

Comment se définit le confident ?

Le confident exerce une sorte d'attraction sur ses semblables. Il fait preuve de gentillesse, de compassion et de générosité. Dans un monde où règnent en maîtres la méfiance, l'individualisme ou encore la compétition, le confident inspire confiance. C'est donc naturellement vers lui que vous vous tournerez si vous avez besoin de vous épancher. Alors, sachez le reconnaître et cultivez la précieuse relation qui vous unit à lui.

 

Comment vit-on chez les confidents ?

La participation aux corvées

R1 Les tâches de dressage et de débarrassage de la table sont collectivisées pour les rendre plus légères. Seuls les moins de six ans sont dispensés.

R2 Mieux qu'un bain, privilégions la douche pour économiser l'or bleu.

R3 Le tri sélectif est l'affaire de tous, alors soyons rigoureux dans ce domaine au quotidien.

R4 Les difficultés scolaires des uns ne doivent pas laisser insensibles les autres. Sachez donner un peu de votre temps pour communiquer votre savoir et faire oeuvre de pédagogie.

Le rythme de vie

R1 Petit déjeuner et dîner sont toujours un moment de partage. Le cercle familial restreint est alors volontiers étendu aux membres de la famille élargie, aux amis proches et aux voisins, en particulier lorsqu'ils traversent des périodes difficiles. Pour préserver notre sommeil malgré tout, le repas du soir est pris dès 19 h.

R2 L'écoute mutuelle est favorisée, que ce soit au moment des repas, qui s'éternisent bien souvent, ou au moment du coucher où les parents sauront se rendre disponibles pour prêter une oreille attentive à chacun de leurs enfants.

L'espace privé

R1 Les chambres d'amis, et à défaut les couchages supplémentaires prévus dans vos chambres, doivent permettre d'héberger les proches en mal de vivre jusqu'à leur rétablissement.

R2 Pour leur conférer une ambiance chaleureuse et accueillante, vous devez entretenir vos chambres régulièrement. La touche finale est apportée par la maîtresse de maison qui les garnit d'un bouquet du jardin. Veillez également à laisser vos portes ouvertes aussi souvent que possible et à vous abstenir d'y apposer des panneaux contraires à notre tradition d'hospitalité.

Le respect et la courtoisie

R1 Mieux que la parole, l'écoute : sachons être attentifs à notre entourage. Par respect mutuel, modérons notre langage en privilégiant l'empathie et en bannissant l'agressivité.

 

Que peut-on proposer à ceux qui en ont marre d'être confidents ?

Quelques exceptions au règlement intérieur seront tolérées par souci d'équilibre. Le maître de maison accepte d'infléchir ses principes et de renoncer « un peu » à sa nature profonde pour préserver la diversité de sa tribu. Alors voici pour tous une petite soupape de décompression :

R1 Même s'il est de coutume chez nous de secourir les âmes en détresse, réagissons avant d'y laisser notre propre santé lorsque certains abusent ou deviennent trop envahissants.

R2 La semaine du chacun-pour-soi est désormais instituée la première semaine d'avril. Cette semaine-là, nous n'accepterons sous notre toit, ni les amis qui connaissent une peine de coeur, ni ceux qui ne savent plus comment s'en sortir avec leurs enfants (ou avec leurs parents), ni non plus ceux qui vont au bureau à reculons tous les matins, et la liste n'est pas limitative. Gardons nous nous-mêmes d'avoir des problèmes début avril, car nous ne pourrons trouver d'oreille attentive au sein de notre propre famille, ou alors attendons patiemment la semaine suivante.

Ados / Règlements intérieurs familiaux – Read and Fly ©

Famille et tribu avec adolescents. Parents et adolescence.

TEXTES Fany Sarenzo - histoires pour enfants - read and fly

ILLUSTRATIONS PONPON - histoires pour enfants - read and fly