Tribu Bougon

Règlement intérieur de la Tribu Bougon

 

Comment se définit le bougon ?

Le bougon fait la tête, le bougon râle, le bougon se plaint. Il est globalement négatif c'est sûr, mais c'est parce qu'il a les nerfs à vif. Il ne peut se satisfaire de ce monde et de ses injustices, mais il a aussi un fichu caractère ! Et sa capacité d'indignation, inépuisable, n'a d'égale que sa capacité d'irritabilité. Alors on l'aime, on l'admire aussi pour cette révolte, ancrée en lui et qui jamais ne le quitte, mais il faudrait que le bougon se détende, tout n'est pas si noir ici-bas.

 

Comment vit-on chez les bougons ?

La participation aux corvées

R1 Les activités domestiques ne sauraient être collectivisées au risque d'entrainer des débats sans fin. La table est donc dressée et débarrassée à tour de rôle, suivant un planning qui pourra être révisé en cours d'année pour ménager les susceptibilités des uns et des autres.

R2 Aucun standard qualitatif n'est imposé dans la réalisation des tâches ménagères. C'est déjà assez pénible comme ça...

Le rythme de vie

R1 Le matin, chacun gère son timing comme il l'entend. Dans la mesure du possible, évitons de nous croiser en repérant nos habitudes respectives.

R2 Le dîner est systématiquement pris en famille, l'occasion est trop belle pour une bonne discussion-débat sur la société ou les choses de la vie. Nous tenterons de nous attabler quotidiennement à 19 h pour disposer d'un temps suffisant.

R3 Une demi-heure de lecture individuelle est vivement conseillée avant l'extinction des feux à 21 h 30, pour alimenter les débats du lendemain.

L'espace privé

R1 Un panneau informatif précisant les conditions d'accès à une chambre en particulier peut tout à fait être apposé sur la porte par son propriétaire. En l'absence de panneau, il est impératif de frapper et d'attendre d'y être invité avant de pénétrer dans les espaces privés.

R2 Il conviendra néanmoins de laisser le maître de maison pénétrer dans votre antre pour un petit contrôle hebdomadaire pour s'assurer de la bonne hygiène des lieux.

Le respect et la courtoisie

R1 La mauvaise humeur, en particulier au réveil, est parfaitement tolérée. Mais si on vous pose une question qui n'est pas trop compliquée (exemple : peux-tu me passer le beurre s'il-te plaît ?), vous êtes prié d'y répondre, même par simple geste.

R2 Le droit à la révolte est admis par la communauté, mais dans le respect de votre contradicteur, s'il vous plaît.

 

Que peut-on proposer à ceux qui en ont marre d'être bougons ?

Quelques exceptions au règlement intérieur seront tolérées par souci d'équilibre. Le maître de maison accepte d'infléchir ses principes et de renoncer « un peu » à sa nature profonde pour préserver la diversité de sa tribu. Alors voici pour tous une petite soupape de décompression :

R1 Chaque fois qu'un membre de la communauté se distinguera par sa « positive attitude » (petit déjeuner complet vitaminé préparé avec entrain pour la collectivité, une semaine sans saut d'humeur — hors mois de mai : cf. R2-, etc.), il verra son compte optimisme crédité d'un point. Au bout de 10 points, il sera maître du choix des programmes télévisés pendant une semaine.

R2 Le mois de la bonne humeur est désormais institué en mai. Ce mois-ci, interdiction de bouder ou de râler, même le matin au réveil.

Ados / Règlements intérieurs familiaux – Read and Fly ©

Famille et tribu avec adolescents. Parents et adolescence.

TEXTES Fany Sarenzo - histoires pour enfants - read and fly

ILLUSTRATIONS PONPON - histoires pour enfants - read and fly